Présentation

Quelle est l'année de naissance du général Donzelot ?

Vous avez 15 seconde(s)...

En 1998, lorsque nous choisissions de placer notre ouvrage Neuilly-sur-Marne, mille ans sous le patronage de Jules Michelet, pour qui l'Histoire est la résurrection intégrale du passé, nous étions bien loin de savoir que l'immense écrivain était intimement lié avec les petits-neveux du général Donzelot. Nous ne nous doutions même pas que ceux-ci étaient inhumés à ses côtés dans le monument du Cimetière...

Lorsque nous affirmions dans ce livre que le 19 avril 998 marquait le millénaire de notre ville, nous nous appuyions sur une charte que nos prédécesseurs avaient déchiffrée et nous pensions que le roi Robert le Pieux avait signé ce document ce jour-là : une vérification sur l'original a montré que cette lecture était erronée et qu'il fallait dater de l'année 997 la première mention de Neuilly/Nobiliacum dans l'histoire. Et pourtant nous avions l'autorité de dom Mabillon, l'homme le plus savant du royaume, aux dires de Louis XIV...

Vingt années auparavant, nous avions choisi le nom de notre association en hommage au général Donzelot, dont nous connaissions la longue et brillante carrière militaire : nous ignorions en 1976 que c'était aussi un amateur d'art et un mécène, qu'il recevait au château de Ville-Évrard poètes, philosophes, musiciens, et que sa galerie de tableaux se composait de près de cent toiles de maîtres.

Ces trois observations, en regardant en arrière, montrent le chemin parcouru en quarante-cinq années, jalonnées de publications, de colloques et d'expositions : elles invitent à la découverte, tant il nous reste encore à fouiller dans la mémoire de notre ville : mettre à la portée de tous nos recherches est notre premier but, et le deuxième, corollaire du premier, tend à toujours remettre en question nos résultats, à ne jamais cesser de chercher : la résolution d'une énigme ou la levée d'une incertitude ouvre de nouvelles interrogations et de nouveaux horizons.

Les propriétaires des quatre châteaux ayant existé sur notre sol ont été des acteurs, parfois au premier plan, de l'histoire de la France ; les quarante générations d'agriculteurs, de vignerons, de pêcheurs ou de bûcherons sur notre sol ont partagé un mode de vie, qui n'est plus le nôtre certes, mais dont nous sommes les héritiers. Les faire connaître, dans leur lumière ou dans leur quotidien, est notre but, que nous voulons partager avec tous ceux qui veulent comprendre ce qui se passait , ou ce qui s'est passé en ces lieux. Les modes de vie de nos ancêtres ne sont plus que des souvenirs, comme les histoires et les contes du temps passé, ils ont cédé leur place. Mais comment ne pas les écouter ? 

L'historien Jules Michelet nous a appris que l'histoire devait être "la résurrection de la vie intégrale du passé". Il insistait pour que soit mis en lumière l'apport de l'homme, qui est selon lui "son propre Prométhée". Sur notre terre, au fil des siècles, des personnages importants ont créé l'histoire de leur temps, d'autres l'ont vécue, ou subie ; à tous, l'occasion procurée par ce passage symbolique donne moyen de revivre cette histoire dans la mémoire de chacun de nous.

Notre association, créée officiellement le 16 février 1977, se donne pour but de rassembler les documents historiques concernant Neuilly-sur-Marne. Par ses expositions, ses publications, elle a fait œuvre originale, de manière à diffuser auprès des Nocéens de tous âges la connaissance de leur passé. Que ce soit la période contemporaine, où la photographie nous conserve les images du quotidien, ou les siècles plus lointains, où seul l'écrit nous permet de nous créer notre représentation concrète, ces années nous sont accessibles sous une masse de documents que nous avons cherché à exploiter pour le mieux.

Ce site renvoie souvent à nos publications déjà effectuées, et sera complété dans l'avenir. Il s'inscrit donc dans une continuité. il souhaite mettre à la disposition du plus grand nombre un point sur nos recherches, qui ne pourraient évidemment avoir été réalisées sans l'aide désintéressée des associations historiques nos voisines, et sans le concours bienveillant des Nocéens qui nous ont ouvert leurs archives. À tous, nous disons un grand merci.

L'Association François-Xavier Donzelot